Association Maison Populaire de Genève

Accueil du site > Soutien au Peuple Kurde > Décès d’un manifestant kurde après des heurts avec la police

Décès d’un manifestant kurde après des heurts avec la police

vendredi 7 mars 2008, par Maison Populaire de Genève

Dans un communiqué diffusé jeudi, le DTP a affirmé que 10 policiers avaient battu M. Deniz, âgé de 58 ans, le frappant à coups de matraques sur la tête, et avaient empêché physiquement qu’on lui apporte des soins.

La police turque a annoncé jeudi la mort d’un manifestant kurde dans l’est de la Turquie après des heurts avec les forces de sécurité, un décès qui a donné lieu à des explications contradictoires.

Mehmet Deniz a succombé à ses blessures dans la nuit de mercredi à jeudi à l’hôpital après avoir été atteint à la tête par une pierre, a déclaré par téléphone à l’AFP un responsable de la police de la ville de Van.

L’homme a été blessé près dans la localité voisine d’Ercis après un festival organisé par le principal parti pro-kurde de Turquie, le Parti pour une société démocratique (DTP), qui a dégénéré en manifestation en faveur du Parti des travailleurs du Kurdistan (PKK), selon cette source.

La police a fait usage de grenades lacrymogènes et tiré en l’air pour disperser les manifestants qui en retour ont jeté des pierres vers les forces de sécurité, ont rapporté les médias.

Dans un communiqué diffusé jeudi, le DTP a affirmé que 10 policiers avaient battu M. Deniz, âgé de 58 ans, le frappant à coups de matraques sur la tête, et avaient empêché physiquement qu’on lui apporte des soins.

L’officier de police contacté par l’AFP, et parlant sous le couvert de l’anonymat, a catégoriquement nié cette version des faits, la qualifiant de "pur mensonge".

Quatorze policiers ont été blessés, dont un grièvement, lors des heurts et 101 personnes ont été arrêtées, a déclaré le chef de la police de VAn Salih Kesmez, cité par l’agence de presse Anatolie.

Les tensions persistaient jeudi à Ercis où les obsèques de M. Deniz ont donné lieu à de nouveaux jets de pierre et tirs de sommation, selon Anatolie.

Les Kurdes de Turquie ont organisé plusieurs manifestations en faveur du PKK depuis le déclenchement à la mi-décembre d’une série d’opérations contre les rebelles retranchés dans le nord de l’Irak, qui ont culminé fin février avec une vaste offensive terrestre d’une semaine.

Un jeune homme de 15 ans est mort le mois dernier dans des circonstances non éclaircies au cours d’une manifestation à Cizre (sud-est). (AFP, 6 mars 2008)

http://www.info-turk.be/355.htm#manifestant


Suivre la vie du site RSS 2.0 | contact | liens | plan du site | espace privé | SPIP