Association Maison Populaire de Genève

Accueil du site > Soutien au Peuple Kurde > Newroza te piroz be , Happy Newroz , Auguri Newroz, Frohes Newroz, Bonne (...)

Newroza te piroz be , Happy Newroz , Auguri Newroz, Frohes Newroz, Bonne Newroz , Newroz Kutlu olsun !!!

mercredi 19 mars 2008, par Maison Populaire de Genève

21 mars : La fête traditionnelle kurde Newroz

Newroz est le Nouvel An Kurde qui est célébré depuis 2620 ans. C’est une histoire de rébellion et de liberté. Symbole du moment où les Kurdes se sont libérés du tyran Dehak. Depuis cette date là, le 21 mars est devenu un jour sacré pour les Kurdes et aussi pour les autres peuples de la région du Moyen Orient.


Depuis, chaque année, le 21 mars, les Kurdes, les Persans, les Afghans et les autres peuples du Moyen-Orient dansent et sautent autour des feux pour se souvenir de Kawa qui a libéré les peuples du Moyen-Orient de la tyrannie et de l’oppression.

Les Kurdes appartiennent à une nation résistante qui s’est révoltée contre le tyran Dehak. L’esclavage et les génocides se trouvent assez dans l’histoire de notre peuple. C’est pourquoi les Kurdes luttent pour la liberté depuis des siècles.

La fête traditionnelle kurde le Newroz est la résurrection de la nature. Elle est la révolte, la lutte pour la liberté contre tous les régimes qui colonisent le Kurdistan. C’est le refus de vivre divisé du Kurdistan entre quatre pays. Ce jour sacré nous permet de nous remémorer les génocides subis par notre peuple. Dans ce processus, le Newroz peut jouer le rôle d’un pont pour la paix entre les peuples.

La fête de Newroz est célébrée, chaque année le 21 mars, par plusieurs peuples du Moyen Orient, elle est donc le symbole de la paix entre les peuples. Le Newroz est un jour où des peuples crient la liberté et demandent la fraternité. C’est pourquoi elle n’est pas seulement la fête des Kurdes, elle est aussi la fête des Afghans, des Persans, des Assyriens, des Arméniens et des Arabes. En même temps le Newroz marque l’arrivée du printemps et il est la résurrection de la nature.

Depuis 1984, année où la lutte armée a commencé, les Kurdes de Turquie célèbrent cette journée dans plusieurs villes. Malgré toute la pression faite par l’état turc, les Kurdes de Turquie célèbrent cette fête dans de très nombreuses villes et citées. Lors de ces festivités des dizaines de milliers de personnes se réunissent pour allumer les traditionnels bûchers du Newroz, célébrant l’arrivée du printemps et la victoire de la lutte pour la liberté.

Le 16 Décembre 2007 l’Etat turc a mené une opération aérienne d’une grande envergure au Kurdistan Irakien. Pendant ces attaques de bombardements incessants de nombreuses zones d’habitations ont subi des dégâts importants où des civils ont été assassinés et de nombreux ont été blessés.

Loin de se limiter avec sa seule opération aérienne, l’armée turque a entamé conjointement une large opération terrestre le 21 Février contre cette partie du Kurdistan. Cette opération de l’armée turque a eu pour but d’occuper le Kurdistan Irakien et anéantir les acquis du peuple kurde. Cette opération c’est terminée le 29 Février après avoir eu une grande perte de la par de l"armée turque. Nous ne savons pas si l’armée turque ne va pas ré entamer une nouvelle opération contre cette partie du Kurdistan.

Le peuple kurde traverse une période difficile et importante. Les opérations d’occupation faites par le l’Etat et le gouvernement turcs constituent une sérieuse menace contre les intérêts de tous les kurdes. De part ses attitudes, l’Etat turc cible toutes les valeurs acquises par la lutte de libération démocratique du peuple kurde menée depuis des décennies.

Nous tenons à répéter notre appel à l’opinion publique démocratique européenne et les institutions nationales ainsi que le Parlement, le Conseil et la Commission Européens de ;

1 : Faire la pression sur la Turquie dans le but de ne pas faire de prendre en considération l’appel de dialogue fait par les Kurdes.

2 : Reconnaître les droits fondamentaux du peuple kurde, selon les critères européens et pousser la Turquie de les reconnaître dans le cadre des négociations d’adhésion de la Turquie à l’Union européenne. (Kurdish Info, 21 mars 2007)

Répondre à cet article


Suivre la vie du site RSS 2.0 | contact | liens | plan du site | espace privé | SPIP