Association Maison Populaire de Genève

Accueil du site > Soutien au Peuple Kurde > Agression physique contre le leader kurde Ocalan !

Agression physique contre le leader kurde Ocalan !

vendredi 17 octobre 2008, par Maison Populaire de Genève


 Le bureau juridique Asrin a déclaré à la presse jeudi soir que leur client, Monsieur abdullah Öcalan a été agressé physiquement.

 Les avocats du bureau ont fait la déclaration suivante : ’’notre client, le leader du peuple Kurde, Monsieur Ocalan est emprisonné depuis 9 ans dans des conditions d’isolation extrême sur l’ile prison d’Imrali (Turquie - Mer de Marmara) sur laquelle il est le seul détenu’’.


Déroulement de l’agression

Les gardes sont entrés dans la cellule et ont dit ’’on va faire une fouille’’ puis ils ont mis le désordre dans celle-ci. Monsieur Öcalan a manifesté son mécontentement et un garde lui a répondu : ’’Tais-toi ! Parles pas ! T’as pas le droit de dire un seul mot ! ". Ensuite, 2 gardes ont emmené Ocalan dans une autre salle la où un troisième est arrivé derrière Ocalan pour lui mettre une pression sur le dos et le faire tomber à terre. Face à cette situation, Ocalan dit : ’’au lieu de me faire ce traitement, tuez-moi c’est mieux’’ et un garde lui répliqua aussi tôt " ça va se faire prochainement ’’.

Après des attaques psychologiques répétées et un empoisennement par la voie de l’air, le leader Kurde est maitenant attaqué physiquement par les bourreaux de la prison turque d’Imrali. Ces derniers jours, la Turquie ne sait plus comment faire face au problème kurde. Le PKK,son leader Ocalan et les autres partenaires sociaux appellent en vain au dialogue mais la Turquie continue sans cesse ses opérations contre la guérilla kurde. Suite à de nombreux échecs militaires, elle essaye de créer une alliance avec les Kurdes d’Irak (PDK) pour attaquer le PKK et ainsi relancer un conflit interne entre les Kurdes.

http://www.kurdish-info.net/News-sid-Agression-physique-contre-Ocalan-11795.html


Suivre la vie du site RSS 2.0 | contact | liens | plan du site | espace privé | SPIP