Association Maison Populaire de Genève

Accueil du site > Collectif anti-crise > un piquet syndical accueille les délégué-e-s de l’OIT

un piquet syndical accueille les délégué-e-s de l’OIT

mercredi 10 juin 2009, par Maison Populaire de Genève


un piquet syndical accueille les délégué-e-s de l’OIT

mercredi 10 juin 2009 par Claude REYMOND MICHEL SCHWERI

Environ 35 d’entre eux ont tenu hier matin un piquet devant les portails du Palais des Nations pour distribuer 3000 tracts bilingues aux délégués siégeant à la Conférence annuelle de l’Organisation internationale du travail (OIT).Dans ce document, ils dénoncent les violations de la convention n o 98 par les autorités helvétiques, lesquelles refusent d’adapter la protection légale contre les licenciements antisyndicaux comme le demande pourtant une recommandation émise par le conseil d’administration de l’OIT en novembre 2006.

Les délégués acceptaient volontiers le feuillet.Quelques conducteurs de limousines ont bien refusé de baisser leur vitre, mais des travailleurs visiblement endimanchés sortant des bus se montraient avides de l’information syndicale. Symboliquement, une colombe de la paix survolait les files de voitures et le rassemblement des militants. Et une série de dix-huit panneaux plantés le long du chemin d’accès au portail de l’ONU rappelaient aux délégués du monde entier autant de cas de licenciements abusifs de représentants syndicaux ayant perdu leur emploi en Suisse en raison de leur engagement. MSI

Ces syndicalistes sont invité-e-s à témoigner

dans l’ordre d’ancienneté de leur licenciement : Claude Reymond, Jean-Louis Briffaud, Claude Briffod, Tonio Fisco. Dommage que l’idée de la photo de « famille » est survenue en fin de manifestation, nous aurions eu 4 têtes supplémentaires…

Président-e de sections syndicales

Claude REYMOND* du Syndicat du livre et du papier par Tribune de

Genève en 1983 + en 1990 // défendu en 1983 par Me Gabriel

AUBERT // défendu en 1990 par Me Martin SCHWARZ (contre Gabriel AUBERT qui avait accepté un mandat de l’employeur !)

Jean-Louis BRIFFAUD* de l’Union suisse des lithographes par Lithoscan en 1987 // défendu par Me Jean-Bernard WAEBER

Marguerite BOUGET* de SYNA par EMS Le Léman en 2007 // défendue par Me Jean-Bernard WAEBER

Marisa PRALONG* d’Unia par Manor en 2009 // défendue par Me Christian BRUCHEZ et des présidents/membres de commissions ouvrières

Willy BECHADE* de FTMH par Sécheron en 1987 // défendu par Me Christiane BRUNNER

Norbert HECK** de FTMH par Tavaro en 1989

Francisco TRAVIESO de FTMH par Similor en 1990

Michel FUSAY de FTMH par SIP en 1996

Claude BRIFFOD* de l’Association des commis de Genève par Elvia en 1996

Tonio FISCO* de Comedia par Atar-Roto Press en 2005 // défendu par Me Romolo MOLO

Nicolas WUILLEMIN d’Unia par Swissmetal-La Boillat en 2006

Olivier SCHURCH d’Unia des Laiteries Réunies en 2006 // défendu par Me Christian BRUCHEZ

Didier BURKARDT* du SEV par TPG en 2007

Jean-Marc COULON d’Unia par Matisa en 2009

Daniel SUTER de Comedia par le Tages-Anzeiger en 2009

Daniel GOLDSTEIN de Comedia par le Bund en 2009

Louis DARONE d’Unia par Belloni.

Sandrine DUGOGON d’Unia licenciée par Givaudan en 2008

* = présent-e-s ** = excusé pour raison familiale

Documents joints

  • Document (PDF - 125.4 ko)
    La Suisse pourrait essuyer une nouvelle plainte devant l’OIT

Suivre la vie du site RSS 2.0 | contact | liens | plan du site | espace privé | SPIP