Association Maison Populaire de Genève

Accueil du site > Globalisation, Democratie et Turquie > « Pour la Turquie, le chemin de l’Union Européenne passe par Sivas-Madimak (...)

« Pour la Turquie, le chemin de l’Union Européenne passe par Sivas-Madimak »

jeudi 2 juillet 2009, par Maison Populaire de Genève

POUR LE PARLEMENT EUROPEEN, LA PRESSE, AU GRAND PUBLIC

« Pour la Turquie, le chemin de l’Union Européenne passe par Sivas-Madimak »

Nous nous sommes réunis aujourd’hui, le 1er juillet 2009, devant le Parlement Européen.

Pour la 16ème année du massacre de Sivas-Madimak, notre plainte a dépassé les frontières de cette ville, elle est passée par les Balkans pour arriver jusqu’à Strasbourg, capital de l’Europe.


Des intellectuels, des écrivains, des artistes, des poètes, des musiciens, des danseurs de semah et deux employés de l’hôtel, au total 35 personnes ont étè brulé vif dans un hôtel à Madimak, le 2 juillet 1993 par des réactionnaires et intégristes islamistes.

Cette tuerie sera citée comme une honte et restera telle une marque noire dans l’histoire de l’humanité. Cette journée à Sivas a étè un avant-goût de mutinerie des obscurantistes et la ville a étè pris durant 8 heures par ces derniers.

Dans l’histoire de notre pays et à des dates différentes ont eu lieu d’autres tueries massives. Le 1er mai 1977, les massacres de Maras, Corum, Malatya, Sivas, Gazi sont les évènements tragiques (témoins) important de notre histoire.

Malheureusement, lors des ces dévastations, les forces publique et les pouvoirs politique ont étè seulement spectateurs et ont pris partie. Quelques temps plus tard, ils ont agies comme si rien ne s’était passé et ont essayé de faire oublier cette grande tragédie. Cette mentalité a également étè la cause de plusieurs autres troubles et révoltes.

Nous les Alévis croyons, en la survie de différentes cultures et de croyance dans un même pays démocratique. La terre d’Anatolie qui est le berceau de la civilisation nous le montre et témoigne en ce sens.

L’hôtel de Madimak est toujours en activité, mais le plus atroce et le plus intolérable est le restaurant qui s’est ouvert à l’entrée de cet hôtel et jusqu’à peu de temps. Des kebabs et des plats à base de viande étaient préparé comme si le massacre n’avait jamais eu lieu, comme si 35 personnes n’avaient pas perdu la vie, brulée vive dans cet hôtel.

Nous avons, grâce à notre campagne, pour que l’hôtel de Madimak devienne un musée, réussi à obtenir 1 million de signature que nous avons remis aux autorités turc.

Notre requête pour que l’hôtel Madimak devienne un musée a étè déposé à l’assemblée nationale de la Turquie par différents députés mais notre demande a toujours étè refusé par les membres du partie de la justice et du développement (AKP) au pouvoir.

Nous les Alévis vivant en Europe, aux idées démocrates, voulons que la Turquie nettoie cette honte, que l’hôtel Madimak soit exproprié et soit transformé en musée de « Paix et d’Amitié » et nous voulons que les vrais coupables toujours en fuite soient retrouvés et punis.

Nous faisons appel au Parlement Européen, pour nous soutenir sur ce sujet en particulier et nous voulons que le partie de la justice et du développement fasse le nécessaire sans plus tarder.

En outre, nous voulons savoir quelles types d’actions les s Européen met en œuvre pour les vrais coupables du Madimak, qui se promènent librement sur le territoire Européen.

Comme chaque année, le 2 juillet, nous déposerons nos fleurs devant l’hôtel Madimak et nous commémorerons les êtres chers que nous avons perdus le 2 juillet 1993.

Nous continuerons en Europe notre combat pour que l’hôtel Madimak devienne un musée.

Pour une Turquie engagée dans sa modernisation, laïque, démocratique. Ppour une Turquie contre les idées sombres, réactionnaires, raciste et fasciste nous continuerons à indiquer sur nos pancartes que « Pour la Turquie, le chemin de l’Union Européenne passe par Sivas – Madimak » aux différents hommes politique turc qui passeront par le Parlement Européen.

Nous rappelons encore une fois au partie de la justice et du développement (AKP), nous informons les Parlementaires Européen et nous partageons avec le grand public que « POUR LA TURQUIE, LE CHEMIN DE L’UNION EUROPEENNE PASSE PAR SIVAS-MADIMAK »

1 juillet 2009

Conféderation des Alevis d’Europe.

http://www.alevi-fuaf.com/actualite/2/2894/pour-la-turquie-le-chemin-de-l-union-europeenne-passe-par-sivas-madimak/


Suivre la vie du site RSS 2.0 | contact | liens | plan du site | espace privé | SPIP