Association Maison Populaire de Genève

Accueil du site > Soutien au Peuple Kurde > L’Opération policière anti-kurde en Belgique

L’Opération policière anti-kurde en Belgique

jeudi 4 mars 2010, par Maison Populaire de Genève

A la suite d’une série de marchandages à haut niveau entre les dirigeants de Bruxelles et d’Ankara, la police belge a lancé jeudi une série de perquisitions dans les milieux kurdes à travers toute la Belgique, procédant à une quinzaine d’interpellations.

Selon la radio publique francophone, la RTBF, 300 policiers ont effectué des descentes dans des villes comme Bruxelles, Anvers, Charleroi, Namur et Verviers. Le siège de Roj TV, à Denderleeuw (Flandre, nord), a également été perquisitionné par les policiers.


Parmi les personnes interpellées figurent deux anciens députés kurdes, Zubeyir Aydar et Remzi Kartal, qui se trouvent en Belgique en tant que réfugiés politiques.

Les pourparlers à ce sujet avaient déjà débuté lors d’une visite du président de la République de Turquie, Abdullah Gül, au Roi Albert II à Bruxelles en mars 2009.

Tout récemment lors d’une visite non-médiatisée à Ankara, le premier ministre belge Yves Leterme a promis aux dirigeants turcs une collaboration étroite des polices belge et turque pour museler toute opposition kurde en Belgique, notamment les émissions de la Roj TV.

Finalement, le nouvel ambassadeur turc en Belgique, Murat Ersavci, a été reçu à Bruxelles par le ministre de la Justice Stefan de Clerck et le premier ministre Yves Leterme pour une opération répressive contre la Roj TV ainsi que les institution kurdes situées en Belgique.

Des membres du personnel de la chaîne de télévision en langue kurde, Roj TV, font aussi partie des personnes interpellées jeudi en Belgique, dont certains seraient journalistes.

Les travailleurs de la Roj TV ont signalé que parmi les policiers cagoulés pénétrant dans le siège de la télévision se trouvaient des individus turcophones.

Après l’opération, la Turquie a exprimé sa satisfaction. "Je voudrais féliciter les autorités belges. Nous apprécions leur détermination et leur sens des responsabilités", a déclaré à la presse le ministre turc des Affaires étrangères, Ahmet Davutoglu, rappelant que des opérations similaires ont déjà eu lieu en Italie et en France.

A propos de l’extradition éventuelle de MM. Kartal et Aydar, le chef de la diplomatie turque a répondu qu’Ankara y réfléchirait après la fin de l’opération belge.

Roj TV, créée en 1994 et qui diffuse des programmes notamment d’actualité, culturels ou sportifs, destinés essentiellement aux Kurdes du Kurdistan et de la diaspora, avait dans le passé déjà fait l’objet de perquisitions de la police belge.

Dix-sept personnes, pour la plupart kurdes, avaient été poursuivies en Belgique au milieu des années 1990 suite à des perquisitions pour blanchiment d’argent, faux en écriture, détention illégale d’armes et embauches de clandestins. Mais la justice belge avait finalement considéré en 2007 que les faits étaient prescrits, onze ans après le début de l’instruction.

La KCK appelle à des manifestations après les interpellation en Belgique

lL Union des communautés kurdes (KCK) a appelé jeudi les Kurdes à manifester à Bruxelles après les interpellations effectuées par la police belge dans les milieux kurdes, selon l’agence Firat proche des indépendantistes.

"Tous les Kurdes vivant en Europe" sont appelés à se rassembler à Bruxelles et à organiser des actions de protestation "contre cette attaque hostile", selon un communiqué diffusé par le KCK.

Le texte appelle également à des manifestations "dans l’ensemble du Kurdistan", faisant référence aux régions à population kurde en Turquie, en Irak, en Iran et en Syrie.


Mass arrests of Kurds in Belgium cause great concern across Europe

At 5am this morning, the offices of ROJ TV were raided by the Belgium Police along with several other addresses in Belgium. 30 people were arrested including Mr Remzi Kartal, Mr Zubeyir Aydar and Mr Eyep Duru. Though we understand that ROJ TV has not been closed down none of the journalists have yet been allowed back into the building and transmission has ceased for the time being. ROJ TV is the mouthpiece of the Kurdish community in Europe and is seen as a beacon of hope for all those who seek the resolution of the Kurdish Question.

Remzi Kartal is particularly well known and respected across Europe and in the UK for his diplomatic activities on behalf of his people. Like many Kurds, Mr Kartal regarded Europe as a safe haven when he had to flee repression in his homeland. Mr Kartal had been elected to the Turkish Parliament as a Democratic Party (DEP) member along with Mr Aydar. They were prevented from playing their part in the democratic political process and were quickly attacked and detained with Ms Leyla Zana later serving a long prison sentence. Fearing incarceration and torture, they fled to Europe where they were granted asylum.

In 2002 the European Court of Human Rights, ruled against Turkey and in favour of Mr Kartal and 12 others, under Article 3 of Protocol 1. The systematic torture of dissidents by Turkey was yet again proved beyond doubt and Mr Kartal received 50,000 Euros compensation.

Undeterred Mr Kartal started to campaign in exile for the Kurdish cause and became well known in diplomatic and government circles all over the UK and Europe for his lobbying work and advocacy of a democratic and peaceful solution to the Kurdish question in Turkey.

All three men have been working constructively in the search for a peaceful settlement based on justice and respect for everyone’s rights inside Turkey. For their diplomatic efforts they should be honoured not incarcerated. Their vision of a just, free, peaceful and democratic Turkey is one that we all share and as such we demand that their freedom is returned to them to allow them to continue in their chosen and much valued roles.

Mr Kartal and Mr Duru were arrested in Spain in 2009 but subsequently released without charge. We fully expect the same to happen again and already many of those arrested have been released but these tactics of intimidation against those working peacefully to further the Kurdish cause are of great concern, particularly in the lead up to the International Women’s Day on 8 March and the Kurdish New Year, Newroz which is celebrated on 21 March.

An emergency demonstration is being held in the UK to protest the arrests at midday tomorrow, Friday 5 March outside the Belgian Embassy, 17 Grosvenor Crescent, London.

For further information contact : Peace in Kurdistan

Rachel Bird : 020 7272 4161 / 07952 145854 ; knklondon@gn.apc.org

Estella Schmid : 020 7586 5892 ; estella24@tiscali.co.uk


Suivre la vie du site RSS 2.0 | contact | liens | plan du site | espace privé | SPIP