Association Maison Populaire de Genève

Accueil du site > Appels urgents > LİBÉRATION İMMÉDİATE DE M. Binali YILDIRIM

LİBÉRATION İMMÉDİATE DE M. Binali YILDIRIM

LETTRE OUVERT

mercredi 30 mai 2007, par Maison Populaire de Genève

AUX AUTORITE DES ESPAGNOLS et ALLEMAND, LES DEPUTES-ES DU PARLEMENT EUROPEEN, ORGANISATION DES INTERNATIONALE, DEFENSEURDROITE D’HOMME ETMEDIA-PRESSE DU MONDE !

Concerne : arrestation de Monsieur Binali YILDIRIM

Madame, Monsieur,

Nous avons été informés de l’arrestation de M.Binali YILDIRIM par la police Espagnol dans un hôtel de Mallorca (Majorque) le 29 Mai 2007, Il est actuellement incarcéré dans prison de l’île Mallorca à la suite à un mandat d’arrêt international lancé par les autorités turques auprès d’Interpol. M.Binali YILDIRIM est actuellement placée en détention et risque d’être extradée vers la Turquie.


Genève le 30 Mai 2007

M. BİNALİ YILDIRIM est,depuis 2002,réfugié politique reconnu en Allemagne où Il séjourne depuis 2001

Il est donc, selon les dispositions internationales ratifiées par la République Fédérale d’Allemagne, sous la protection des autorités de ce pays.

Militant politique, Binali YILDIRIM a passé de nombreuses années dans les geôles turques et condamné finalement à perpétuité.

Suite à l’attaque des prisons par l’Etat le 19 décembre 2000, il a été transféré en cellule d’isolement de type F. Il a alors rejoint le mouvement de grève de la faim, en protestation contre les traitements inhumains et la répression du gouvernement turc. Bénéficiant d’une libération conditionnelle en raison de son état de santé, il a quitté le pays et gagné le territoire Allemand. Il y a déposé et obtenu une demande d’asile politique.

Nous vous rappelons que l’article 3 alinéa 1 de la Convention contre la torture et autres peines ou traitements cruels, inhumains ou dégradants – dont l’application est universelle - stipule qu’ “ aucun Etat partie n’expulsera, ne refoulera, ni n’extradera une personne vers un autre Etat où il y a des motifs sérieux de croire qu’elle risque d’être soumise à la torture”. Cela d’autant plus que Monsieur Binali YILDIRIM possède un document de voyage valide, selon la susdite Convention.

Les gouvernements Allemand et Espagnols doivent assumer pleinement leur responsabilité internationale et humanitaire : la déportation de Monsieur Binali YILDIRIM en Turquie signerait son arrêt de mort et violerait gravement les conventions signées.

Par conséquent, nous vous demandons instamment d’intervenir auprès des autorités compétentes, afin d’empêcher l’extradition de Monsieur Binali YILDIRIM vers un pays où l’attendent la prison et vraisemblablement la torture.

En vous remerciant par avance pour votre compréhension et pour l’attention que vous porterez à ce courrier, nous vous prions d’agréer, Madame et Monsieur, nos salutations distinguées.

Maison du Peuple de Genève

Actions : Nous vous prions de bien vouloir écrire aux autorités des Espagnols et Allemagne

Les Mission de l’Allemagne à Genève Chemin du Petit-Saconnex 28c Case postale 171 1211 Geneva 19 Fax +41 22 / 734 30 43 mission.germany@ties.itu.int

Les Mission d’Espagne à Genève Avenue Blanc 53 Case postale 201 1211 Genève 20 Fax +41 22 / 731 53 70 mission.spain@ties.itu.int

United Nations High Commissioner for Human Rights

ngochr@ohchr.org

United Nations High Commissioner for Refugees

1503@ohchr.org

Veuillez nous informer de toute action entreprise en citant le code de cet appel dans votre réponse.

Répondre à cet article


Suivre la vie du site RSS 2.0 | contact | liens | plan du site | espace privé | SPIP