Association Maison Populaire de Genève

Accueil du site > Appels urgents > La première lettre de prison de Zarakolu

La première lettre de prison de Zarakolu

vendredi 4 novembre 2011, par Maison Populaire de Genève

L’éditeur Ragip Zarakolu est actuellement incarcéré dans la prison de haute sécurité de Metris alors que son fils Deniz Zarakolu, autre éditeur de la Maison d’éditions Belge, se trouve dans la prison d’Edirne.

Dans sa première lettre envoyée de prison par l’intermédiaire de son avocat Özcan Kiliç, Ragip Zarakolu dit : « Mon arrestation et l’accusation d’appartenance à une organisation illégale font parties d’une campagne visant à intimider tous les intellectuels et démocrates de Turquie et plus particulièrement à priver les Kurdes de tout soutien."’

Zarakolu a fait savoir que durant le raid à son domicile la police n’a confisqué que quelques livres comme « preuves du crime » et n’a rien trouvé au sujet de sa soi-disant relation avec l’organisation en question.

Les livres qui ont été confisqués comme preuves de crime sont le 2e volume de Vatansiz Gazeteci (Journaliste apatride) de Dogan Özgüden, rédacteur en chef d’Info-Türk, Habiba d’Ender Ondes, le processus de paix de Yüksel Genç, manuscrits de quelques livres sur le génocide des Arméniens et sur l’histoire arménienne.

Il ajoute que toutes ses cartes bancaires et de crédit ont été confisquées par la police.

Rappelant qu’il est invité à de nombreuses conférences à l’étranger, principalement durant la semaine prochaine à Berlin, puis à l’Université Colgate, à Los Angeles et dans le Michigan, Zarakolu dit : « Le gouvernement devrait leur répondre quant à la raison réelle de mon arrestation."

Zarakolu conclut sa lettre avec l’appel suivant :

« Lors de mon interrogatoire, ils n’ont posé aucune question au sujet de l’organisation dont j’étais accusé d’être membre. Ils ne m’ont posé des questions que sur les livres que j’ai écrits ou préparés à la publication, les réunions publiques où j’ai parlé ou auxquelles j’ai assisté. Je pense que tout le monde devrait conjointement réagir contre cette campagne d’arrestations qui se transforme en un lynchage collectif. Ces pratiques illégales doivent être arrêtées. "

Signatures Campaigns / Campagnes de signatures

1

That’s enough ! Ca suffit !

2

Stop arbitrary detentions in Turkey

o

Présentation en français de ces deux petitions

o

Signature campaign for Zarakolu in Germany

--------------

Recent informations on arrests

Les dérapages en série de la lutte antiterroriste en Turquie

BDP issues warning over arrests and new charter

Human Rights Association’s Protest Against Arrests

Zarakolu and Ersanli arrested by court

IPA : Turkish Freedom to Publish Hero Jailed

PEN International’s Campaign

RSF condamne avec vigueur l’arrestation de Ragip Zarakolu

Appel du Collectif 1971 à la solidarité avec Ragip Zarakolu

Ragip Zarakolu’s detention stirs NGO anger

Appel urgent de Genève pour la solidarité avec Zarakolu

Publisher and Human Rights Defender Ragip Zarakolu Detained

Ragip Zarakolu, éditeur et défenseur des droits de l’Homme, arrêté en Turquie 62 Journalists and Writers in Turkish Prisons during Sacrifice Holiday

4 Trials against "Laz Marks" Show


Suivre la vie du site RSS 2.0 | contact | liens | plan du site | espace privé | SPIP